Des amoureux de notre région ont cherché à faire partager leur passion de la découverte des particularités naturelles, historiques, architecturales et artistiques de nos communes.

Quelques expériences humaines: celles de travailleurs du chanvre, de bateliers ou de meuniers, et aussi celles de poètes, de peintres ou de grands bâtisseurs de toutes les époques sont aussi évoquées.

L'objectif est d'inviter à se promener "le nez en l'air"!

L'Office de tourisme Ars Trévoux et le groupe "Accueil des Visiteurs de Lyon" de
l'Université Tous Ages, devenu aujourd'hui membre de l'association "Sauvegarde et Embellissement de Lyon", sont à l'origine du projet.

Pour 11 communes, des livrets ont été rédigés avec la participation d'associations, dont PRIVALS, et de groupes de volontaires impliqués dans la valorisation du patrimoine local.


A la découverte de Civrieux
A la découverte de Massieux
A la découverte de Misérieux
A la découverte de Parcieux
A la découverte de Reyrieux
A la découverte de Saint-Bernard
A la découverte de Saint-Didier-de-Formans
A la découverte de Sainte-Euphémie
A la découverte de Saint-Jean-de-Thurigneux
A la découverte de Toussieux
A la découverte de Trévoux, la capitale de Dombes à pas contés



Tous ces livrets sont en vente à l'Office de Tourisme Ars Trévoux.

cliquez ci-dessus sur le nom de la commune










A la découverte de Civrieux
La commune de Civrieux s'est constituée à partir de 3 anciennes paroisses: Civrieux, Bussige et Bernoud.
Le livret (25 pages) réalisé en 2007, présente:
- un survol de l'histoire du village,
- l'église, reconstruite vers 1888, qui a conservé son choeur primitif et des sculptures anciennes,
- le château, ancienne propriété de soyeux lyonnais, devenu ITEP,
- la ferme de Lisieux,
- la poype de Bernoud et le "Franc-Lyonnais",
- des personnalités liées à Civrieux: l'abbé Morand, Morris-Frank Bansa, Pierre Vérots, et... Victor Hugo.



A la découverte de Massieux
"Massieux, la tête en Dombes, le cul en Franc-Lyonnais et les pieds en Saône": c'est le titre de l'ouvrage de Yves Genillon sur la commune. On en cite de larges extraits dans le livret (18 pages) réalisé en 2009 qui présente:
- un survol de l'histoire du village,
- l'église,
- le Grand Rieu et ses moulins,
- la Saône et les "Francs Bords",
- la Genetière et les "Chalandonnettes" d'Albin Chalandon. 



A la découverte de Misérieux
Le livret (23 pages) a été réalisé en 2009 avec la participation des élèves de seconde du lycée agricole de Cibeins et de leur professeur d'éducation socioculturelle. Il présente:
- un survol de l'histoire du village,
- l'église,
- l'histoire du château, du lycée agricole et du domaine de Cibeins, le projet d'Edouard Herriot et le style de l'architecte     Tony Garnier, le lycée et l'exploitation aujourd'hui,
- l'école des Chiens-Guides d'Aveugles,
- François Treyve, enfant de Misérieux, célèbre jardinier, horticulteur et pépiniériste.

 
Saint Denis portant sa tête dans les mains. Cette statue provient de l'ancienne église de Civrieux Les "Francs Bords" de Massieux, autrefois exploités, aujoud'hui réservés à la promenade et aux loisirs Edouard Herriot et Tony Garnier: les concepteurs de l'école d'agriculture, aujourd'hui lycée de Cibeins à Misérieux



A la découverte de Parcieux
Le livret (21 pages) a été réalisé en 2006, il présente:
- un survol de l'histoire du village,
- la mairie, l'église et son bas-relief en bois peint représentant la Cène réalisé à Fribourg et classé
  "Monument historique", récemment restauré,
- la fontaine-lavoir Font-Bernalin,
- Grange Blanche où ont vécu la poétesse de la Renaissance Louise Labé et le peintre dessinateur en soierie
  Pierre-Toussaint de Chazelles,
- le site de l'ancien château de Parcieux, sa magnanerie et l'élevage des vers à soie,
- l'ancien barrage et l'ancienne écluse de Port-Bernalin, la navigation sur la Saône,
- les pigeonniers et le calvaire.

 

Une partie (la prédelle) d'un rétable de Hans Geiler représentant la Cène
 se trouve dans l'église de Parcieux.

Deux autres parties se trouvent au musée de Cluny à Paris, une troisième partie est au Metropolitan Museum à New-York
(photo prise avant restauration)

 
Autoportrait de Pierre-Toussaint de Chazelles, peintre et dessinateur en soierie. Il habitait
Grange-Blanche à Parcieux


A la découverte de Reyrieux
Le livret (27 pages) a été réalisé en 2008, avec la participation de l'association "Les Amis du Village de Reyrieux",
il présente:

- un survol de l'histoire du village,
- l'église, le groupe Mairie-Ecoles,
- la poype du Châtel,
- le rouissoir et le travail du chanvre,
- les sources et les établissements thermaux de l'époque gallo-romaine et des années 1900,
- le château des Brosses et le château Escoffier devenu l'Ecole Hôtelière Tsuji,
- les croix, les lavoirs, leurs restaurations,
- le collège Jean Compagnon, on évoque le rôle de ce talançonnais, collaborateur de Gustave Eiffel, responsable du           montage de nombreux ponts en Europe et de celui de la célèbre Tour,
- le Château-Vieux et le Moulin-Vieux, son pittoresque aqueduc, sa roue à augets et ses installations: huilerie et moulin     à farine,
- le terrain d'aviation des Bruyères, les "Poux du ciel".

 
La poype, château de terre et de bois, du Châtel à Reyrieux, maquette réalisée par l'historien local
Henri Barthoux, association "Les Amis du Village de Reyrieux"


L'ancien "Hôtel des Eaux" de l'établissement thermal qui a fonctionné dans la seconde moitié du 19ème siècle. Les gallo-romains connaissaient déja cette source, comme l'attestent les vestiges retrouvés lors de l'aménagement du parking dans les années 1990

Le "Moulin Vieux" a été vendu en 1751 par le comte de Garneran, Seigneur de Reyrieux à Louis Perret, laboureur. Le moulin reste en activité jusqu'en 1975.
 

A la découverte de Saint-Bernard

Le livret (29 pages) a été réalisé en 2008 par un groupe d'habitants de Saint-Bernard. Il présente en trois circuits:
- un survol de l'histoire du village,
- l'église,
- le château, restauré, où ont séjourné par intermittence les peintres montmartrois Suzanne Valadon, André Utter et       Maurice Utrillo,
- le prieuré Notre-Dame de la Bruyère,
- la Saône, l'histoire des inondations, le chemin de halage, la frayère et la pêche à la coulle et au carrelet.

 
Le château de Saint-Bernard Les jardins du château


A la découverte de Saint-Didier-de-Formans
Le livret (32 pages) a été réalisé en 2009 par l'association "Saint-Didier Commune Rurale", il présente:
- un survol de l'histoire du village,
- le site de Vindonissa la Romaine,
- le château de Tanay,
- le monument et l'histoire de Roussille,
- l'espace médiéval, la chapelle et le château du vieux bourg,
- les fermes, les ponts, les moulins,
- le nouveau bourg.

 
La chapelle du Vieux Bourg Le château de Tanay



A la découverte de Sainte-Euphémie
Le livret (33 pages) a été réalisé en 2009, avec la participation de "l'Association de Gestion et de Suivi Environnemental du bassin du Formans", AGESEF.
Il présente:
- un survol de l'histoire du village,
- le Formans, le Morbier, les barrages, les moulins,
- l'église et le coeur du village,
- le château du Boujard,
- deux personnalités de Sainte-Euphémie: le docteur Philippe Mouret et Antonin Rolland.

Le barrage et l'écluse permettaient de faire tourner trois moulins


A la découverte de Saint-Jean-de-Thurigneux
Le livret (15 pages) a été réalisé en 2009, il présente:
un survol de l'histoire du village,
- l'église et les croix de missions,
- la Grande Vaupierre et "l'épisode des Autrichiens", résistance de 1814,
- Grange Gaillot et les Croix de Moisson,
- la poype de Ligneux,
- le patrimoine naturel: les étangs et les ruisseaux,
- la fondation Pierre Vérots et Pyragric Industrie.
 

A la découverte de Toussieux
Le livret (21 pages) a été réalisé en 2009, il présente:
un survol de l'histoire du village,
- l'église,
- la "Pierre Antique" et d'autres blocs erratiques de la région,
- les pigeonniers,
- les constructions en pisé.
 
La poype de Ligneux
à Saint-Jean-de-Thurigneux
(Doc. Centre Interuniversitaire d'Histoire Médiévale Lyon 2)

 
Le pisé
(Doc. Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement de l'Ain)

A la découverte de Trévoux, la capitale de Dombes à pas contés
Le livret (22 pages) a été réalisé en 2008 à partir des documents de l'Office de Tourisme Trévoux-Saône-Vallée et de ceux des services municipaux de la ville de Trévoux en charge du tourisme et du patrimoine. Il présente:

un survol de l'histoire de Trévoux et de la Principauté de Dombes,
- la maison basse des Sires de Villars et l'exposition sur la filière en diamant,
- la rue du port, l'hôpital Montpensier, le quartier ancien, la Tour de l'Horloge, la rue Casse-cou, la Maison Thermac,
- l'Hôtel du Gouvernement de Dombes, l'Hôtel des Fermes, l'Imprimerie, l'église Saint-Symphorien,
- le Parlement de Dombes, la rue du Palais, l'Hôtel Beauséjour, l'Hôtel de Messimy, l'Hôtel de Fontbleins,
- le Château fort, la Porte de Villars et les fortifications.

Château de Trévoux, vue prise du Nord, à gauche la tour octogone bicolore, à droite la tour en fer à cheval