Percez les secrets de la filière en diamant à Trévoux
 
 
 
(Re)découvrez l’exposition sur la filière en diamant à Trévoux.
 
Prochainement, cette exposition sera réinstallée dans l'hôtel Pierre et Anne de Bourbon, appelé autrefois Maison des Sires de Villars à Trévoux, en bord de Saône.
 
La maison abritera l’Office de tourisme et un musée présentant les collections de la Ville de Trévoux, les trésors de la Principauté de Dombes : monnaies, orfèvrerie, Dictionnaire et Mémoires de Trévoux, ainsi qu'une exposition sur les tireurs d'or.
 
L’exposition permet de découvrir l’histoire industrielle de Trévoux, qui fut de la fin du 19ème siècle jusque dans les années 1950, la capitale mondiale de la filière en diamant.
Elle est composée d’outils et de machines récupérés dans des ateliers trévoltiens.
Au sein de ce nouveau musée, elle bénéficiera d’une mise en scène renouvelée.
 
L'hotel Pierre et Anne de Bourbon accueillera l'exposition sur la filière en diamant avec une nouvelle mise en scène.

 
Une filière en diamant, qu’est-ce-que c’est ?
 
C’est un outil rond comprenant un diamant percé en forme de cône qui permet de tréfiler (étirer et affiner) le métal pour fabriquer du fil métallique.
 
 
Pour quelles utilisations ?
 
Les filières en diamant permettaient de fabriquer les filaments de tungstène dans les ampoules électriques, de faire du fil pour les montures de lunettes, les baleines de parapluie, les rayons de vélos, les câbles électriques…
 
Le filament des ampoules était en tungstène.

 
Pourquoi une industrie de la filière en diamant à Trévoux ?
 
Des tireurs d’or et d’argent (lien vers page argue), les ouvriers trévoltiens ont hérité d’un savoir-faire : l’étirage des métaux pour la fabrication de fil métallique au moyen d’une filière.
Les filiéristes ont toujours cherché à fabriquer la filière la plus résistante qui soit et sont un jour parvenus à percer le diamant.
 
Tirage de métal sur l'argue,
Grande Encyclopédie
Diderot d'Alembert
Filière en saphir Diamants percés
en attente d'étre sertis dans un cubilot

 
Grâce à cette exposition :

- vous apprendrez comment les ouvriers trévoltiens ont réussi à percer le diamant, le matériau le plus dur qui soit
- vous connaîtrez les différentes étapes de fabrication d’une filière
- vous découvrirez l’évolution des différentes techniques de perçage
- vous saurez de quoi était composée la « panoplie » du filiériste : patte de lièvre, panouillon, bois de garet, cire d’abeille…
 
Cette exposition présente un savoir-faire méconnu mais pourtant indispensable à notre vie quotidienne. C’est un témoignage d’une partie de l’histoire de Trévoux, d’une industrie presque disparue.
Il reste heureusement aujourd’hui encore une entreprise de filières : les Filières Brussin.
 
Un atelier de filiéristes,
établissements Joseph Vianney
La patte de lièvre, "balayette" pour récupérer
la poudre de diamant.

 
Informations pratiques :
 
Ouverture prévue pour les Journées Européennes du Patrimoine 2016.
L’exposition sera visible toute l’année dans le musée des trésors de la Principauté de Dombes aux horaires suivants : 
Entrée payante : 
Adresse : Place de la Passerelle 01600 TREVOUX
 
En savoir plus :
 
Brochure sur la filière à diamant : 2 €
DVD "Tireurs d'or et lapidaires" : 10 €

En vente à l’Office de tourisme Ars Trévoux (au rez-de-chaussée du même bâtiment).

Contact :

Office de tourisme Ars Trévoux : 04 74 00 36 32
contact@ars-trevoux.com
www.ars-trevoux.com